+ 689 40 425 600 / +689 87 305 303

TRANSPORT DE MARCHANDISES DANGEREUSES ROUTIER - AERIEN - MARITIME

07/07/2022

 

 

CONFORM HSCT, organisme de formation en sécurité, partenaire de l’AFTRAL et de DG Conseil, organise des formations permettant d’obtenir des Certificats Européen et/ou internationaux de transporteur ou Conducteur de Marchandises Dangereuses :

  • Certificats ADR 8.2 (Transports Routier)

Obtenir le certificat ADR de conducteur pour la conduite des matières dangereuses de classe 2, 3, 4, 5, 6, 8 et 9 en vrac (Spécialisation transport en citerne possible en centre de formation).

Pour qui ?  Conducteur et toute personne ayant à s'occuper du transport de marchandises dangereuses par route / chargé de sécurité / dirigeants

 

  • Certificats DGR – OACI - IATA (Transports Aérien)

Habiliter des agents de services frets des sociétés de handling, au contrôle et à l’acceptation des marchandises dangereuses. Obtenir le certificat de base catégories 1-3, 6, 7 ou 10 selon la réglementation IATA en vigueur.

Pour qui ? Membres d'équipage de conduite (Personnels Navigants Techniques) / Arrimeurs / Planificateurs de chargement / agents des opérations aériennes / régulateurs de vols, etc... Expéditeurs ; personnels des Transitaires.

 

  • Attestations IMDG (Transports Maritimes)

Identifier, classer, emballer, documenter, présenter, réceptionner, charger-décharger, manutentionner, transporter les marchandises dangereuses conformément au code IMDG (Obligation de formation édictée ay chapitre 1.3 du code IMDG).

Pour qui ? Toute personne ayant à s'occuper du transport de marchandises dangereuses par mer: Emballer, manutentionner les marchandises dangereuses, charger et décharger les engins de transport et/ou les navires. Expéditeur, Transitaire, Personne en charge de l'acceptation.

 

La Polynésie française rattachée à la France n’applique pas automatiquement toutes les lois de la République Française. Le Parlement français décide si la loi s’applique en Polynésie ou bien si la décision est laissée au vote de l’Assemblée polynésienne.

Si la règlementation des transports aériens et maritimes des marchandises dangereuses s’applique bien en Polynésie comme à l’international, aujourd’hui la réglementation sur le transport routier de marchandises dangereuses (ADR) ne s’applique pas encore en Polynésie française.

L’Assemblée polynésienne se penche sérieusement sur cette question de droit pour envisager ou non l’adoption de l’ADR sur leurs îles. Un mouvement similaire se développe en parallèle dans le pacifique, en Nouvelle Calédonie.

Néanmoins sous la pression des pétroliers, gaziers et certains professionnels industriels, il est demandé aux transporteurs locaux de se former au même titre que leurs homologues de métropole. L’objectif des producteurs d’hydrocarbures et gaz, de produits et substances chimiques est de sécuriser la filière d’approvisionnement de ces marchandises.

Le lien entre le transport aérien maritime et routier existe et tous les chargeurs de produits dangereux doivent demander, eux-aussi, à leurs transporteurs de suivre ces formations pour éviter un accident éventuel mettant en cause leurs produits.

Programmes et dates de nos formation dans notre rubrique Transport de Matières Dangereuses.