+ 689 40 425 600 / +689 87 305 303

incendie dans les entreprises

06/06/2019

incendie dans les entreprises

Une entreprise doit se sentir concernée par le risque d'incendie. Même si le feu n'a pas ravagé tout l'établissement, les flammes laissent derrière elles des dégâts importants et parfois des blessés ou des morts. Un incendie menace donc l'avenir économique de l'entreprise mais surtout la sécurité et la santé de ses salariés. Comment reconnaître le risque incendie ? Comment éviter le pire ? Comment agir efficacement et rapidement au cas où ?

Les causes : multiples et souvent imprévisibles

Les sources d'inflammation sont de trois ordres :

• Energétiques :

o thermiques (surfaces chaudes, appareils de chauffage, flammes nues, travaux par point chaud)

o électriques (étincelles, échauffements dus à la vétusté, la non-conformité des installations ou les surcharges électriques)

o électrostatiques (les étincelles peuvent intervenir comme énergie d'activation), mécaniques (étincelles, échauffements….)

o chimiques (réactions exothermiques, emballement de réaction…)

• Humaines :

o cigarettes (l'extrémité d'une cigarette allumée atteint plus de 700 °C)
o négligence

o malveillance…

• Naturelles :

o bactériologiques (la fermentation bactérienne peut échauffer le milieu)
o climatiques (foudre, soleil…).

 

https://blog.guardio.fr/content/images/2018/01/prevention-incendie-chiffres-blog-guardio.jpg

(chiffres concernant la France métropolitaine)

 

Des conséquences lourdes sur les plans humain, matériel, économique et environnemental

L'incendie d'un établissement industriel ou commercial a des impacts, directs et indirects, sur l'homme, l'entreprise et l'environnement.

Le coût humain est important pour la victime et ses proches : intoxication liée aux fumées et gaz, asphyxie, brûlures (la température des flammes peut aller de 600 à 1200°C), blessures liées à l'effondrement des structures, angoisse ou stress liés à la fermeture de l'établissement (incertitude face à l'avenir), handicap, décès ...

Par ailleurs, un incendie a des conséquences financières, pour le salarié qui peut perdre son emploi et pour le chef d'entreprise : ce dernier en assume quasiment toutes les conséquences financières (indemnisation des victimes, remplacement du matériel, reconstruction des locaux, arrêt de la production…). 

On déplore généralement de gros dégâts (fermeture plus ou moins longue de l'entreprise) auxquels vient s'ajouter une perte d'exploitation plus ou moins grave : perte de données informatiques n'ayant pas été copiées, destruction des stocks et des outils de production, sous-traitants se tournant vers d'autres clients, dégradation de l'image de marque… 

Les conséquences d’un incendie pour l’entreprise sont souvent économiquement irrémédiables : dans près de 70% des sinistres, l’entreprise disparaît et le personnel se retrouve au chômage.

L'entreprise n'est pas la seule à être endommagée en cas de sinistre : l'environnement en subit également les conséquences : pollution de l'air par les gaz de combustion, des sols, de l'eau par les produits extincteurs et les eaux de ruissellement, pollution visuelle (dégradation du paysage), production de déchets parfois non destructibles.

 

La fumée tue plus que les flammes

Les incendies provoquent un nombre limité de morts et de brûlés. Les victimes d'un incendie meurent le plus souvent asphyxiées ou intoxiquées par les fumées :
   - L'asphyxie est liée au manque d'oxygène dans l'air : lors d'un incendie, le taux d'oxygène, normalement d'environ 21 %, diminue rapidement,
   - L'intoxication est due aux produits de combustion : le monoxyde de carbone (CO), inodore et non décelable, reste le toxique principal,
   - La température peut rapidement dépasser les 100°.

De plus, l'opacité des fumées gêne l'évacuation des occupants (perte des points de repère) et rend plus difficile l'intervention des secours.
 

https://safety-bus.com/wp-content/uploads/2019/01/les-cons%C3%A9quences-d%E2%80%99un-incendie-dans-une-entreprise%E2%80%89.jpg

 

Que faire en cas d’incendie ?

L'évacuation du personnel

L'évacuation est la mise à l'abri d'un danger imminent, du personnel et du public (dirigés vers une zone de sécurité souvent à l’extérieur des locaux). Il ne faut pas prendre une alarme à la légère et ne jamais la considérer comme un simple exercice (pas le temps de le vérifier ; chaque minute compte).

http://www.csi-formation.com/wp-content/uploads/2012/08/Evacuation_reelle_du_site.jpg

 

Plusieurs équipes d'intervention peuvent être déterminées :

• une première, est chargée de donner l'alerte, combattre le feu au départ de l'incendie, mettre en œuvre les moyens de premiers secours et rendre compte de la situation avec les moyens disponibles sur place
 

• éventuellement une seconde équipe, qui doit avoir reçu une formation adaptée (risque incendie, évolution en milieu hostile, connaissance des lieux, des cheminements et des accès pompiers, identification des risques particuliers de l'établissement..), a pour mission de rejoindre le point de rassemblement de l'équipe dès réception du signal d'alarme, de se munir des moyens de premiers secours à sa disposition, de mettre en œuvre tous les moyens de lutte contre l'incendie, d'accueillir et guider les secours extérieurs et de rendre compte de la situation en signalant la localisation du sinistre.

 

https://prpsafety.fr/wp-content/uploads/2016/05/formation-incendie-perpignan-e1465343268855-800x400.jpg

 

Prévenir les risques d’incendie

La prévention des risques d’incendie doit intervenir le plus en amont possible, notamment au moment de la conception et de l’implantation des locaux ou de la mise en place d’un procédé de production. L’employeur doit tenir compte en premier lieu de la réglementation du code du travail et éventuellement d’autres réglementations en fonction du type d’établissement.

La lutte contre le risque incendie consiste principalement à :

·         supprimer les causes de déclenchement d’un incendie,

·         mettre en place des mesures techniques et organisationnelles visant à supprimer tout départ de feu et limiter la propagation et les effets d’un incendie,

·         limiter l’importance des conséquences humaines et matérielles,

·         former et informer le personnel.

 

Premières actions préventives : limiter le risque d’éclosion

- Avec de bonnes pratiques individuelles, de la formation et de l’information du personnel

- Avec une bonne gestion du matériel (bonne utilisation, entretien et vérifications régulières)

- Avec une bonne gestion des activités créant une source d’ignition (emploi d’une flamme, soudure, meulage…)

- Avec une prévention des actes de malveillance (mise en place d’un gardiennage de votre établissement)

- Avec des installations électriques réalisées selon la norme en vigueur et entretenues régulièrement.

 

• Deuxièmes actions préventives : limiter la propagation

- Avec des dispositifs constructifs et matériels (bonne implantation des bâtiments, isolation des stockages à risque, bonne aération, mise en place d’un système de sécurité)

- Avec des dispositifs organisationnels (plan de stockage, nettoyage réguliers des locaux, éviter l’accumulation d’objets inutiles)

 

• Troisièmes actions préventives : faciliter la lutte pour limiter les conséquences

- Par une bonne organisation de l’espace et une bonne connaissance de vos stocks

- Par une bonne organisation de la gestion de l’incident (formation des employés, procédures de première intervention, d’évacuation et d’appel des secours, mise en place d’un plan d’intervention des secours)

- Par la mise à disposition de moyens de lutte (extincteurs, Robinets Incendie Armés, sprinklers ou extincteurs automatiques…)

 

http://www.formation-incendie-bretagne.fr/images/img-slide-index-05.jpg

 

 

Code du travail

 

 Article A. 4226-30

Les employeurs prennent les mesures nécessaires pour que tout commencement d'incendie soit rapidement et efficacement combattu, dans l'intérêt du sauvetage du personnel.

Le premier secours est assuré par des extincteurs en nombre suffisant et maintenus en bon état de fonctionnement.

La nature du produit extincteur est appropriée au risque.

Il y a un extincteur au moins par étage.

 

Article A. 4226-33

Dans les entreprises où peuvent se trouver occupées ou réunies normalement plus de cinquante personnes, ainsi que dans celles, quelle que soit leur importance, où sont manipulées et mises en œuvre des matières inflammables appartenant au premier groupe, une consigne pour le cas d'incendie est établie et affichée dans chaque local de travail d'une manière très apparente.

 

 

 

Article A. 4226-34

La consigne :

1. indique le matériel d'extinction et de sauvetage qui se trouve dans le local ou à ses abords ;

2. désigne le personnel chargé de mettre en action ce matériel ;

3. désigne pour chaque local, les personnes chargées de diriger l'évacuation du personnel et, éventuellement, du public ;

4. indique que toute personne apercevant un début d'incendie donne l'alarme et met en œuvre les moyens de premier secours, sans attendre l'arrivée du personnel spécialement désigné ;

5. désigne les personnes chargées d'aviser les pompiers dès le début d'un incendie ;

6. mentionne en caractères apparents, l'adresse et le numéro d'appel téléphonique du service des pompiers.

 

 

Article A. 4226-35

La consigne prévoit des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours desquels le personnel apprend à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manœuvres nécessaires.

Ces exercices et essais périodiques ont lieu au moins tous les trois mois.

Leur date et les observations auxquelles ils donnent lieu sont consignées sur le registre de sécurité prévu à l’article Lp. 4711-1.

 

 

CONFORM HSCT propose des formations à l’utilisation des différents moyens d’extinctions et à l’évacuation du public :

Evacuation         Lutte Contre le Feu        Equipier de Première Intervention 

Equipier de Seconde Intervention      Atmosphère explosive

(Cliquer sur la formation pour plus d'information)

CONFORM HSCT propose également de vous accompagner dans la réalisation et l’observation de votre exercice d’évacuation, à la suite duquel, un rapport d’exercice à annexer au registre de sécurité sera remis.  plus d'info ici