+ 689 40 425 600 / +689 87 305 303

Vérificateur des équipements de protection individuelle

04/07/2018

Vérificateur des équipements de protection individuelle

Le code du travail prévoit des vérifications initiales et périodiques des équipements de protection individuels. Référence : Article Lp. 4324-1 Chaussures de sécurité, lunettes, gants… L’utilisation des EPI se retrouve dans un grand nombre d’activité. Il existe une multitude de type et de modèle d’EPI. Il est nécessaire de savoir que, par rapport aux principes généraux de prévention, le recours aux EPI est la dernière solution à appliquer, à savoir lorsque toutes les autres démarches de prévention utilisées pour réduire le risque s’avèrent insuffisantes ou impossibles à mettre en œuvre. De plus, les EPI ne doivent être utilisées que lorsque les équipements de protection collective s’avèrent insuffisants ou impossible à mettre en place.

Les vérifications périodiques, réalisées sous la responsabilité de l’employeur par une personne compétente appartenant ou non à l’entreprise, contribuent au maintien en conformité des EPI et permettent de déceler en temps utile toute défectuosité susceptible d’être à l’origine de situations dangereuses…

Article A. 4324-1

Les équipements de protection individuelle sont appropriés aux risques à prévenir et aux conditions dans lesquelles le travail est effectué. Ces équipements ne sont pas eux-mêmes à l’origine de risques supplémentaires. Ils doivent pouvoir être portés après ajustement, dans des conditions compatibles avec le travail à effectuer et avec les principes de l’ergonomie.

Article A. 4321-4

Les équipements de travail sont maintenus en bon état. Les moyens de protection détériorés pour quelque motif que ce soit, y compris du seul fait de la survenance du risque contre lequel ils sont prévus, dont la réparation n’est pas susceptible de garantir qu’ils assureront le niveau de protection antérieur à la détérioration, sont immédiatement remplacés et mis au rebut.  

Les EPI sont classés en 3 catégories selon la gravité du risque concerné :

A chaque catégorie, correspond une procédure de tests et un type de documentations accompagnant obligatoirement le produit. Ces documents certifient la conformité du produit à la réglementation et informent sur ses conditions d'utilisation.

Catégorie 1 : Risques mineurs

Catégorie 2 : Risques intermédiaires

Catégorie 3 : Risques mortels et invalidants

CONFORM HSCT forme vos salariés à la vérification de leurs EPI.